Journal du loft » Définition

Définition du loft

Définir ce qu’est un loft. Voilà un sujet que j’avais prévu d’aborder quand j’ai créé le Journal du loft il y a quelques mois et que je n’ai finalement pas eu le temps de traiter (Et oui les journées ne font hélas que 24H, même pour les blogueurs !). C’est finalement ce commentaire posté sur le blog qui m’a décidé à écrire ce billet. Je n’ai pas la prétention de remplacer l’honorable wikipedia ou ce bon vieux maître Capello, mais je vais essayer de vous proposer ma (mes ?) définition du loft.

photo de loft

photo de loft

Pour les plus jeunes (ou les TV addicts), le loft n’est rien d’autre qu’un concept d’émission de télé-réalité dans lequel on enferme quelques exhibitionnistes (rayé) personnalités en manque de reconnaissance médiatique en leur faisant croire qu’il s’agit d’un simple jeu.

Bon passons sur cette première définition plutôt anecdotique pour nous attarder un instant sur la définition du loft au sens architectural du terme. De ce point de vue, un loft se définit comme un ancien bâtiment industriel (entrepôt, usine ou même atelier d’artiste) réhabilité en habitation. Ca c’est la base du concept de loft, mais on peut ajouter que ce type de logement se caractérise par la quasi-absence de cloisons et donc des espaces vastes et ouverts. Bien souvent, on pourrait également ajouter qu’il s’agit de lieux atypiques avec des ouvertures sur l’extérieur inhabituelles telles que des puits de lumière, des verrières et autres variantes qui offrent bien souvent des lumières zénithales, mais pas forcément des vues superbes sur parc. Et oui, on ne peut pas avoir le loft et l’argent la vue du loft ;)

La dernière définition du loft, qui est aussi la plus récente, concerne ce que l’on pourrait appeler « l’esprit loft ». Sous cette appellation on trouve des habitations qui ont en quelque sorte les avantages du loft, sans les inconvénients. J’entends déjà les puristes hurler au scandale (sic), car ici on ne parle pas d’anciens lieux industriels transformés en appartement. Il s’agit de nouvelles constructions qui reprennent du loft son style brut, épuré et décloisonné, voire qui recréent artificiellement un pseudo esprit industriel en reprenant les codes esthétiques de ce type de lieu (brique apparente, sol en béton, puits de lumière, structures en métal…). Bref, un logement esprit loft cela pourrait se résumer en une phrase « Ca ressemble à un loft, mais ce n’est pas un loft ». Au final, il faut bien dire que c’est sans doute ce qui plaît au plus grand nombre, car les clients qui souhaitent habiter dans d’anciennes friches industrielles ou dans un « vrai » atelier d’artiste ou une usine désaffectée ne sont pas (encore) légion.

Alors au final, quelle définition du loft faut-il retenir ? Au-delà des définitions formelles et des avis d’expert, je dirai que chacun peut s’approprier sa vision du loft personnelle et prendre dans ce concept ce qui l’intéresse. Que l’on soit un pur lofteur, un amateur de télé-réalité (sic) ou un passionné de décoration moderne on a tous une vision personnelle du concept de loft. Et vous c’est quoi votre vision du loft ?


Publié le 5 octobre 2008 par Manuel

Donnez votre avis !

Remarque 1 : La modération des commentaires est activée ainsi qu'un filtre anti-spam, ce qui peut décaler la publication de votre commentaire sur le site.

Remarque 2 : Pour que votre photo s'affiche dans les commentaires, il vous suffit de créer votre compte gratuitement sur Gravatar