Journal du loft » Crédit immobilier

Tendance du marché immobilier : le début de la baisse

Certains en parlaient depuis quelques temps, d’autres l’attendaient pour plus tard, certains en ont même rêvé… Cette fois elle est bien là : la baisse des prix de l’immobilier est enclenchée. Après 10 ans de hausse continue, qui ont vu les prix s’envoler de plus de 140 %, jusqu’à atteindre des sommets irrationnels, la tendance est en train de se retourner depuis quelques mois. Le nombre de transactions est en forte baisse et les prix suivent. Désormais, l’acheteur est plus attentiste, plus sélectif et surtout moins solvable du fait de la hausse des taux d’intérêt.

baisse de l’immobilier

Désormais, la pression change donc de camp, ce sont maintenant les vendeurs qui vont devoir faire quelques concessions. Les marges de négocation sont revues à la hausse. Alors qu’en moyenne on constatait l’année dernière environ 3% d’écart entre le prix affiché d’un bien et son prix de vente final, désormais il n’est pas rare de voir des remises de 10% et plus, y compris sur les biens neufs dont les stocks sont en forte hausse.

les raisons du retournement à la baisse du marché de l’immobilier en france

Pour expliquer ce changement de tendance après un long cycle de hausse, il faut tout d’abord voir un assainissement logique du marché (en bourse on dit toujours que les arbres ne montent pas jusqu’au ciel… Dans l’immobilier on pourrait dire que les immeubles ne montent pas jusqu’au ciel ;) ).

Il y a également une propagation de la crise immobilière des Etats-unis (la fameuse crise des sub-primes) qui a touché les banques du monde entier et a conduit à un durcissement des conditions d’attribution des prêts. Désormais, les banques refusent des dossiers de prêt qu’elles acceptaient encore l’année passée.

Autre explication de la baisse de l’immobilier : l’augmentation des taux d’intérêt. La contamination est mondiale et les marchés immobiliers du monde entier sont touchés, à des degrés différents, par la hausse des taux. L’augmentation des taux d’intérêt s’explique par la volonté des banques centrales de lutter contre l’inflation galopante qui a atteint le niveau historique de 4% dans la zone euro au mois de juin. Pour un excellent dossier de prêt, le taux d’intérêt fixe nominal est actuellement de 4,80% sur 20 ans, soit +0,40% par rapport au mois de mai. Sachant que 1 % de hausse des taux génère 20 % de clients en moins, on imagine facilement les conséquences de la hausse des taux sur la demande.

Dernier élément à prendre en compte, l’augmentation des prix du pétrole qui entame sérieusement le budget des ménages et conduit également à privilégier les biens situés en ville ou à proximité immédiate des grandes métropoles pour limiter les déplacements. A mon sens, cette sélection va continuer à s’accentuer dans les années à venir et on observera certainement une dévalorisation des biens situés hors agglomération par rapport à ceux implantés au coeur des villes.

les conséquences de la baisse

Désormais les délais de vente s’allongent fortement. Il n’est pas rare de voir des biens mettre plus de 6 mois à se vendre. Les vendeurs qui ne veulent pas négocier leur prix ne trouvent plus acquéreur. les acheteurs sont également plus sélectifs dans leurs choix et les biens moins attractifs ne trouvent plus preneurs, même s’ils sont moins chers.

Du côté des agences immobilières, on commence également à constater les premiers effets de ce début de crise immobilière : certaines agences ont déjà mis la clé sous la porte.

jusqu’où ira la baisse ?

Certains experts immobiliers, dont le responsable de la chaîne Laforêt immobilier, anticipent déjà une baisse moyenne des prix de 15% d’ici 2 ans. Quand on sait, que les estimations sont toujours très optimistes, on peut penser que la baisse sera a priori plus forte. Alors, dans cette situation faut-il acheter ou attendre ? Pas facile de répondre à cette question car il n’y a pas 2 cas identiques dans l’immobilier… Mais une chose est sûre, dans un marché baissier, la prudence et la sélectivité est de mise. Alors réfléchissez à 2 fois avant se signer un compromis de vente ;)

Mes sources d’information
les échos
la tribune


Publié le 5 juillet 2008 par Manuel

Donnez votre avis !

Remarque 1 : La modération des commentaires est activée ainsi qu'un filtre anti-spam, ce qui peut décaler la publication de votre commentaire sur le site.

Remarque 2 : Pour que votre photo s'affiche dans les commentaires, il vous suffit de créer votre compte gratuitement sur Gravatar