Journal du loft » Acheter un loft

Loft : l’arme fatale anti-crise immobilière ?

A moins d’avoir hiberné depuis 6 mois, difficile de n’avoir pas avoir entendu parler de la crise immobilière qui sévit dans le monde entier et en France en particulier. Serial faillites des agences immobilières (fini le bon vieux temps du jencaisse-10000-euros-en-bossant-15-minutes ;) ), promoteurs désespérés à la simple énonciation du terme stocks d’invendus, bureaux de vente désertés, prix en chute libre, dossiers de crédits en berne, pénurie d’acheteurs solvables… La liste est longue et pourtant non exhaustive. De quoi donner la migraine à tous ceux qui pensaient (à tort) que les immeubles arbres pouvaient monter jusqu’aù ciel. Pourtant, si le tableau parait bien noir, il existe des motifs d’espérer et de penser qu’il est toujours possible d’investir dans l’immobilier à l’heure actuelle.

Loft et crise immobilière

Dans ce contexte tendu, le loft pourrait bien apparaitre comme la solution anti-crise immobilière. En effet, au moment où le marché immobilier fléchi, ces anciens lieux industriels, locaux professionnels et autres ateliers d’artistes laissés à l’abandon permettent, moyennant travaux et soucis administratifs, d’investir dans l’immobilier à moindre coût. Attention toutefois à bien vérifier tous les points du dossier avant de signer un quelconque compromis de vente.

Loft anti-crise

Le changement de destination des lieux a-t-il bien été réalisé (usage mixte ou d’habitation) ? Combien allez-vous devoir investir pour réaliser les travaux de réhabilitation (attention aux mauvaises surprises, il y en a toujours lorsque l’on fait des travaux. Prévoyez donc une marge de sécurité et ne vous privez surtout pas des conseils d’un architecte même si cela a un coût… C’est de toute façon une obligation si la surface à aménager fait plus de 170 m2 ;) ) ? Dans quel environnement se trouve le loft (Habiter dans un ancien hanger c’est sympa, mais est-ce que vous aimerez vous ballader dans d’anciennes friches industrielles avec vos enfants ?) ? Enfin, l’élément incontournable, le prix, car malheureusement, effet mode oblige, beaucoup de surfaces brutes sont désormais surcôtées et parfois même vendues aussi cher que des logements neufs, il faut donc être sélectif et ne pas se laisser envoûter par l’esprit loft à n’importe quel prix ! Bref, à condition de bien réfléchir à votre projet et d’être motivé par l’idée de vous retrouver pendant de longs mois dans un beau chantier :>> l’achat d’un loft est à priori un excellent choix de vie et d’investissement financier.

Conclusion : le loft est bien une solution pour passer à travers la crise immobilière, mais il ne faut pas non plus rêver, la vie de (futur) lofteur n’est pas un long fleuve tranquille et les obstacles sont nombreux comme nous venons de le voir, il faut donc prendre le temps de bien préparer votre dossier et de vous entourer de spécialistes si vous n’avez pas l’expertise ou le temps de tout faire vous-même, certes cela a un coût, mais comme on dit dans les cosmétiques, vous le valez bien ;)


Publié le 20 mai 2009 par Manuel

Donnez votre avis !

Remarque 1 : La modération des commentaires est activée ainsi qu'un filtre anti-spam, ce qui peut décaler la publication de votre commentaire sur le site.

Remarque 2 : Pour que votre photo s'affiche dans les commentaires, il vous suffit de créer votre compte gratuitement sur Gravatar